GENOSANTE :
de nouveaux index pour la santé des vaches laitières

 

EVOLUTION innove en lançant, dès le mois d’août, un tout nouvel index « Acétonémie » et un index de synthèse « Santé ». Des index qui seront également accompagnés sur le terrain par des actions de conseil, menées par les différents partenaires du projet.

Ce dossier vous permettra de :

  • Découvrez tout l'intérêt pour les éleveurs de sélectionner sur le nouveau critère "Acétonémie".
  • Qu'est-ce que Génosanté ? Comment ce projet multipartenaires a créé ce nouvel index et quels sont les nouveautés à venir ?
    • Qu’est-ce que l’ACETONEMIE ?

      L’acétonémie est une pathologie métabolique qui intervient chez la vache laitière haute productrice en début de lactation. Elle se caractérise par :

      • Diminution de la production laitière (jusqu’à 500 kg pour une primipare)
      • Impact sur la reproduction (retard de cyclicité et baisse du taux de réussite IA1 de l’ordre de 20%)
      • Augmentation du risque de rétention placentaire et déplacement de caillette

      Sa prévalence varie entre 5 (symptômes sévères) et 20%. Son impact économique est par conséquent important. Si nous cumulons ses conséquences en élevage, l’impact économique annuel de l’acétonémie pour un troupeau de 100 VL est de l’ordre de 6000 € soit environ 250 € par vache atteinte ! 

       

      Pourquoi sélectionner sur l’index « Acétonémie » ?

      En accouplant les vaches génétiquement très sensibles et sensibles avec des taureaux résistants, le pourcentage d’acétonémie clinique diminuera à chaque génération.

      • 1ère génération : baisse de 21% soit 1200€
      • 2ème génération : baisse par rapport à la situation initiale de 36%) soit 2100€ (21€/VL)

      L’index « Acétonémie » sera accompagné par la mise en place d’un nouvel index de synthèse « Santé ». Il combinera l’« Acétonémie » à 3 caractères déjà évalués, à savoir la synthèse « Fertilité », la synthèse « Santé de la mamelle » et la « Longévité ». Cet index de synthèse « Santé » GENOSANTE évoluera au cours du temps, l’objectif étant qu’il s’alimente des nouveaux caractères indexés à travers le projet.

       

      Quel est l’impact des accouplements sur ce caractère ?

      L’héritabilité calculée pour le caractère « Acétonémie » équivaut à celle des Cellules. On peut donc considérer que les accouplements auront un impact relativement important sur les produits à naître.

      Dès la première génération, l’utilisation de taureaux améliorateurs ciblés permettra de réduire la sensibilité des femelles les plus sensibles.

      Dès la seconde génération, l’amélioration sera accélérée avec l’arrivée de nombreux reproducteurs très résistants. L’effet de ces géniteurs sera combiné à un effet génétique cumulatif pour obtenir une descendance essentiellement supérieure à 0 (c’est-à-dire « Normale » à « Résistante »).

      A noter : en race Prim’Holstein, un peu plus de 14% des femelles sont génétiquement résistantes à l’acétonémie contre plus de 30% en race Normande

       

       

    • Génosanté : un projet de filière hors norme pour l’amélioration de la santé productive des vaches laitières.

      Pour la toute première fois, 10 partenaires et 5 financeurs de la filière laitière (Entreprises de Sélection, de Conseil en Élevage, Industriels et Instituts de recherche) se sont regroupés pour porter un projet commun : améliorer la « santé productive » des vaches laitières. Prévu pour une durée de 4 ans, les fruits de ce projet viendront compléter les index et accompagnements terrain proposés aux éleveurs.

       

      Mise en place de l’évaluation génétique de ce nouveau caractère 

      Comme pour les autres caractères évalués en sélection génomique, la robustesse du modèle est liée à la taille de la population de référence, celle-ci cumulant des données de phénotypes (performances) et des génotypes pour déterminer les équations de prédiction. Plus de 450 000 données d’acétonémie en race Normande et 2,7 millions en races Holstein et Pie Rouge ont été collectés par l’outil CETODETECT®[i], développé par les Entreprises de Conseil en Elevage de l’Ouest. Ces données ont ensuite été analysées et mises en corrélation avec les données issues des génotypages afin de mettre au point un index. Cette population de référence importante permet une fiabilité optimale (CD moyen de 0,66 et 0,58 respectivement pour des animaux sans performances de race Holstein/Pie Rouge et de race Normande).

       

      Qui bénéficiera de ces index ?

      Deux évaluations seront disponibles :

      Type d’index

      Quels animaux

      Pour quels éleveurs

      Polygénique

      Vaches laitières disposant de performances

      Adhérents au service CETO’DETECT® proposé par BCEL Ouest, Seenergi et EILYPS

      Génomique

      Taureaux mis en marché et femelles génotypées

      Animaux génotypés par EVOLUTION, AURIVA, ELITEST ou les ECEL partenaires. L’historique sera repris pour les animaux déjà génotypés

       

      Et demain ?

      GENOSANTE ne s’arrête pas là. Ces nouveaux caractères seront progressivement enrichis avec d’autres caractères et complétés par un élargissement de la palette de conseils associés, dans le but d’optimiser la conduite des troupeaux. Les travaux d’indexation se focalisent notamment cette année sur la santé des pieds.

       

       

       


      [i] CETODETECT® : service mis en place par les ECEL du Grand Ouest permettant de détecter l’acétonémie à partir d’un échantillon de lait.

       

    • Les index Acétonémie s'interprètent comme suit :

      Améliorateur Neutre Sensible
      > +0.5 de - 0.5 à 0.5 < -0.5

       

      Où trouver ces nouveaux index ?

      Les nouveaux index « Acétonémie » et « Synthèse Santé » sont facilement identifiables dans vos différents supports (plaquettes d’index, site internet…) grâce au logo qui y est associé.

       

      Comment optimiser l'utilisation de ces index ?

      • Sur la voie mâle : prenez en compte l'index dans la sélection de vos taureaux.
      • Sur la voie femelle : n'hésitez pas à faire génotyper vos femelles, l'index Acétonémie et la Synthèse Santé y sont maintenant référencés. Cela vous permettra de connaître exactement la sensibilité de vos femelles et d'optimiser vos accouplements sur ce critère !